Analyse
15 janvier 2021

L’Agence France Anticorruption met à jour ses recommandations s’agissant des programmes anticorruption

Julie Zorrilla, Princessa Fouda et Héloïse Vigouroux vous informent de la mise à jour des recommandations de l’AFA destinées à aider les personnes morales de droit public et de droit privé à lutter contre la corruption.

 

Conformément aux dispositions de la loi Sapin II1, l’Agence française anticorruption (“AFA”) avait élaboré dès décembre 2017 des recommandations destinées à assister les personnes morales de droit public et de droit privé – qu’elles soient assujetties ou non à l’obligation de prendre des mesures destinées à prévenir et détecter des faits de corruption prévu par l’article 17 de ladite loi 2– dans leurs actions de prévention et détection des atteintes à la probité en leur sein. Trois ans après ces premières recommandations, l’AFA les a mises à jour.

Au même titre que le diagnostic national lancé par l’AFA sur la maturité des dispositifs de prévention et détection de la corruption mis en œuvre au sein des entreprises3, cette mise à jour fait partie des premières étapes du plan national pluriannuel de lutte contre la corruption 2020-2022 mené par l’AFA et validé par le gouvernement début 20204.

L’AFA fait ainsi évoluer ses recommandations quant aux huit mesures et procédures prévues par l’article 17 de la loi Sapin II. Elle étend ainsi le champ d’application de la cartographie des risques aux risques de trafic d’influence5. Elle recommande également l’élargissement de la catégorie de tiers faisant l’objet d’une procédure d’évaluation à ceux avec lesquels l’entreprises voudrait entrer en relation en vue d’une acquisition ou pour des actions de mécénat ou de sponsoring6. En sus des actions de formation destiné aux cadres et aux personnels les plus exposés, elle appelle à une sensibilisation de l’ensemble du personnel s’agissant de la lutte contre la corruption7. L’AFA préconise encore s’agissant du dispositif de contrôle et d’audit interne, la formalisation d’une procédure précisant « les processus et situations à risques identifiés, la fréquence des contrôles et leurs modalités, les responsables de ces contrôles et les modalités de transmission des résultats à l’instance dirigeante8.

Plus encore, l’AFA renforce la portée de ses recommandations, bien qu’elles n’aient pas valeur législative, en les rendant “opposables” lors des contrôles9. Ainsi, lors d’un contrôle AFA, les entreprises bénéficient désormais d’une présomption de conformité lorsqu’elles indiquent avoir élaboré leur programme de conformité en application des recommandations. Il revient alors à l’AFA de démontrer que cette application a été “non effective, incorrecte ou incomplète10. Cette évolution fait suite à et consacre la position de la commission des sanctions en date du 4 juillet 2019 qui affirme que lorsqu’une entreprise informe avoir suivi la méthode préconisée par l’AFA, “elle doit être regardée comme apportant des éléments suffisants, sauf à l’Agence à démontrer qu’elle n’a pas, en réalité, suivi les recommandations11.

Contenu similaire

Revue de presse
9 février 2024
Revue de presse – Semaine du 5 février 2024
Cette semaine, la revue de presse revient sur la relaxe de l’ancien ministre et maire de Pau, François Bayrou, l’inculpation...
Revue de presse
2 février 2024
Revue de presse – Semaine du 29 janvier 2024
Cette semaine, la revue de presse revient sur le rapport Transparency relatif au positionnement mondial de la France en matière...
Revue de presse
26 janvier 2024
Revue de presse – Semaine du 22 janvier 2024
Cette semaine, la revue de presse revient sur la condamnation d’Amazon à une amende de 32 millions d’euros par la...
Événement
25 janvier 2024
Méthodologie de l’enquête interne – La collecte des données
Formation EFB - L'enquête interne Quelles données ? Quels supports ? Comment respecter les droits des salariés et autres personnes impliquées...
Revue de presse
19 janvier 2024
Revue de presse – Semaine du 15 janvier 2024
Cette semaine, la revue de presse revient sur la validation de la mise en examen de Lafarge pour complicité de...
Publication
THE PRACTITIONER’S GUIDE TO GLOBAL INVESTIGATIONS - EDITION 8
15 janvier 2024
Guide du praticien des enquêtes internationales (2024)
NAVACELLE co-auteur du chapitre français de la huitième édition du guide du praticien des enquêtes internationales publiées par Global Investigations...
Revue de presse
Revue de presse - Semaine du 8 Janvier 2024
12 janvier 2024
Revue de presse – Semaine du 8 janvier 2024
Cette semaine, la revue de presse revient sur la conclusion de trois conventions judiciaires d’intérêt public par le Parquet de...
Analyse
European Commission
10 janvier 2024
Digital Market Act : Lutte contre les pratiques anticoncurrentielles dans le secteur du numérique
Le 6 septembre 2023, presque un an après l’adoption du Digital Markets Act, la Commission européenne a publié la liste...
Revue de presse
22 décembre 2023
Revue de presse – Semaine du 18 décembre 2023
Cette semaine, la revue de presse revient sur les premières auditions diligentées à Rabat dans l’affaire du “Qatargate” pour des...
Analyse
21 décembre 2023
Transposition de la directive CSRD : nouvelles obligations de reporting en matière de durabilité pour...
La France est le premier Etat membre à transposer la directive CSRD ou Corporate Sustainability Reporting Directive par une ordonnance...
Analyse
20 décembre 2023
Affaire La Poste : première décision au fond sur le fondement du devoir de vigilance...
Au terme d’une procédure de plus de trois ans, le tribunal judiciaire de Paris a finalement rendu sa décision le...
Revue de presse
15 décembre 2023
Revue de presse – Semaine du 11 décembre 2023
Cette semaine, la revue de presse revient sur les nouvelles mesures de lutte anticorruption envisagées par le gouvernement français pour...