Revue de presse
28 juin 2024

Revue de presse – Semaine du 24 juin 2024

Cette semaine, la revue de presse revient sur la condamnation de Jean-Paul Huchon pour prise illégale d’intérêts, l’affaire de Jean-Christophe Cambadélis poursuivi pour détournement de frais de mandat parlementaire, la libération du fondateur de Wikileaks après avoir plaidé coupable, les réquisitions et la clôture du procès en appel du volet financier de l’attentat de Karachi, les accusations de la Commission européenne contre Apple, et l’amende de 400 000 euros infligée à Disneyland Paris pour pratiques commerciales trompeuses.

 

#Droit pénal des affaires :

Jean-Paul Huchon, ancien président de la région Ile-de-France, a été condamné à huit mois de prison avec sursis pour prise illégale d’intérêts

L’ancien président de la région Ile-de-France, Jean-Paul Huchon a été condamné le 26 juin 2024 à huit mois d’emprisonnement avec sursis, à 10 000 euros d’amende ainsi qu’à un an d’inéligibilité dans une affaire relative à une subvention de 60 000 euros attribuée en 2014 à l’association Green Lotus dans des conditions potentiellement irrégulières, cette association étant en fait dirigée par Jean-Marc Brûlé, alors élu au conseil régional. Le tribunal a considéré que Jean-Paul Huchon avait “accompli sciemment l’acte caractéristique de la prise illégale d’intérêts” dont il avait “forcément connaissance” au regard de sa “grande expérience politique”. > Lire l’article

Détournement de frais de mandat : prison avec sursis et amende requises contre Jean-Christophe Cambadélis, ex-premier secrétaire du PS

Ce lundi 24 juin, des peines de huit mois d’emprisonnement avec sursis, 60 000 euros d’amende et cinq ans d’inéligibilité ont été requises contre l’ancien parlementaire, Jean Christophe Cambadélis, poursuivi pour mauvais usage de son indemnité représentative de frais de mandat (IRFM) durant ses deux dernières années de mandat. Ce dernier aurait utilisé à des fins personnelles 114 057 euros issus de ses frais de mandat parlementaire. Le tribunal correctionnel rendra son jugement le 4 septembre. > Lire l’article

Procès Karachi : la clémence réclamée par l’accusation, pourquoi ? Retour sur une affaire complexe

Le procès en appel du volet financier de l’affaire Karachi s’est achevé le 19 juin 2024, après 3 semaines de procès. Près de 30 ans après les faits, les magistrats de la cour d’appel de Paris se sont replongés dans les conditions de financement de la campagne présidentielle d’Édouard Balladur en 1995, dont une partie des fonds était soupçonnée de venir illégalement de rétrocommissions versées dans le cadre de contrats d’armement conclus avec le Pakistan et l’Arabie Saoudite. En première instance, 6 prévenus avaient été condamnés. En appel, les réquisitions du ministère public se sont avérées plus clémentes, par soucis de cohérence avec l’arrêt de la Cour de Justice de la République ayant relaxé en 2021 l’ancien Premier Ministre, Édouard Balladur, des faits de complicité et recel d’abus de biens sociaux. Le ministère public,  ne souhaitant pas aller à l’encontre de l’analyse de la Cour de Justice de la République, a notamment requis une relaxe pour Nicolas Bazire, qui avait été condamné en première instance à cinq ans de prison, dont deux avec sursis. > Lire d’article

#Éthique & Conformité :

Julian Assange, libre mais pas blanchi

À la suite d’une audience devant un tribunal fédéral des îles Mariannes, le fondateur de Wikileaks, Julien Assange, a été libéré. Il a accepté la procédure de plaider-coupable avec les Etats-Unis aux termes de laquelle il a été condamné, sur le fondement de la loi fédérale sur l’espionnage du crime d’obtention et de divulgation d’informations sur la défense nationale, à cinq ans d’emprisonnement, ce qui équivaut au temps qu’il a passé en détention au Royaume-Uni. Après quatorze ans de procédure, Julian Assange, désormais libre, a pu retourner en Australie. > Lire l’article

 

#Contentieux et enquêtes réglementaires :

Règles de concurrence de l’UE : la Commission ouvre la voie à de lourdes sanctions financières contre Apple

 Le lundi 24 juin, la Commission européenne a envisagé de lourdes sanctions financières contre Apple pour violation des règles de concurrence. L’enquête porte sur les pratiques anticoncurrentielles d’Apple, notamment concernant ses conditions d’accès à l’App Store, jugées injustes par de nombreux développeurs et illégales selon le DMA (Digital Market Act). Si ces infractions sont confirmées, Apple pourrait faire face à des amendes significatives. Cette initiative marque une étape importante dans la régulation des géants technologiques par l’UE, visant à promouvoir une concurrence équitable et à protéger les consommateurs et les entreprises du marché unique européen. > Lire l’article

Disneyland Paris écope d’une amende de 400.000 euros pour “pratiques commerciales trompeuses”

EuroDisney, la gestionnaire du site de Disneyland Paris, vient d’écoper d’une amende de 400 000 euros pour pratiques commerciale trompeuses par la DGCCRF. Il est reproché au parc d’attractions d’avoir imposé des conditions restrictives aux usagers qui se munissaient de pass annuels. L’accès au parc était en réalité conditionné à une pré-réservation obligatoire pour chaque visite, rendant impossible pour les usagers de se rendre au parc aux dates souhaitées. La DGCCRF a pointé du doigt la présence de quotas quotidiens qui restreignaient l’accès au parc aux détenteurs de pass annuels. > Lire l’article

Contenu similaire

Revue de presse
12 juillet 2024
Revue de presse – Semaine du 8 juillet 2024
Cette semaine, la revue de presse revient sur la confirmation de la condamnation d’une scierie française pour importation illégale de...
Publication
12 juillet 2024
Panorama Droit pénal des affaires 2024
Tour d'horizon sur les décisions et événements relatifs au droit pénal des affaires survenus en France au cours des douze...
Publication
12 juillet 2024
Observatoire des Conventions judiciaires d’intérêt public
Depuis sa création par la loi Sapin II du 9 décembre 2016, la Convention judiciaire d’intérêt public (CJIP) a démontré...
Revue de presse
5 juillet 2024
Revue de presse – Semaine du 1er juillet 2024
Cette semaine, la revue de presse revient sur l’acquittement de 28 personnes impliquées dans le scandale des Panama Papers, le...
Analyse
25 juin 2024
Articulation des procédures fiscales et pénales : conséquences de la déclaration rectificative sur l’obligation de...
Par arrêt du 23 mai 2024, la chambre criminelle de la Cour de cassation a jugé que le rejet par...
Revue de presse
21 juin 2024
Revue de presse – Semaine du 17 juin 2024
Cette semaine, la revue de presse revient sur la recevabilité des actions intentées contre Total et EDF relatives à des...
Événement
19 juin 2024
Compliance et investigations forensic : optimiser la collaboration entre entreprises, avocats et professionnels du forensic
Grant Thornton France invitait Stéphane de Navacelle à discuter avec Jean-Marie Pivard (Publicis Groupe), Jennifer Fiddian-Green (Grant Thornton Canada) &...
2 min
Événement
19 juin 2024
Sensibilisation au risque de harcèlement en entreprise, accompagnement et traitement des alertes
A l’invitation de Colas Rail, Stéphane de Navacelle échangeait avec 100+ cadres du groupe dans le cadre du Management Committee...
2 min
Revue de presse
14 juin 2024
Revue de presse – Semaine du 10 juin 2024
Cette semaine, la revue de presse revient sur la mise en examen de trois personnes pour escroquerie dans les Hauts-de-Seine,...
Événement
13 juin 2024
Perspectives à venir d’une Cour internationale de lutte contre la corruption
Une table-ronde organisée dans le cadre de la 20e conférence annuelle de l’International Bar Association (IBA) à Paris, à l'OCDE....
Revue de presse
7 juin 2024
Revue de presse – Semaine du 3 juin 2024
Cette semaine, la revue de presse revient sur le procès visant plusieurs élus d’Île-de-France notamment pour des infractions de trafic...
Revue de presse
31 mai 2024
Revue de presse – Semaine du 27 mai 2024
Cette semaine, la revue de presse revient sur la condamnation d’un sénateur pour prise illégale d’intérêt, l’adoption de nouvelles règles...