Actualités
16 septembre 2021

La Convention judiciaire d’intérêt public (CJIP) sur la voie de la simplification (en anglais)

Le 4 août 2021, un nouveau décret a été promulgué visant à simplifier les formalités requises pour la conclusion de la CJIP (Convention judiciaire d’intérêt public) entre le ministère public et la personne morale concernée.

 

Since the Sapin II law on transparency, fighting corruption and modernisation of the economy published on 10 December 2016, the Judicial Public Interest Agreement (hereinafter CJIP) is an alternative to prosecution offered by a French Public Prosecutor to a legal entity targeted by criminal inquiries or investigations regarding a limited type of offenses which allows the latter to enter into an agreement and avoid criminal charges in exchange of a fine and the implementation of a compliance program[1].

Initially, it was intended to apply to a certain number of offenses such as corruption and influence peddling. However, since 2016, two additional laws[2] and a decree[3] had extended the scope of application of the CJIP to a certain number of tax and environmental offenses.

Yet, on 4 August 2021 and after some years of practice, a new Decree[4] was promulgated aiming to simplify the formalities required for the conclusion of the CJIP between the Public Prosecutor’s Office and the legal person concerned.

The previous procedural framework made it mandatory for the French Public Prosecutor to address the offer of a CJIP via a registered letter with acknowledgement of receipt[5] and to grant the legal entity with a time frame for its consideration. The legal representatives of the legal entity then had to inform the Public Prosecutor of the acceptance or refusal of the CJIP by letter or through a statement made by the latter to the Public Prosecutor, who would draw up a formal report. [6]

The 2021 Decree repeals all of the above and instead provides that “the offer for a CJIP is signed by the public prosecutor and, if accepted, by the representatives or lawyers of the legal entity”.[7] In that sense, the Decree implements the rights for the legal entity to be assisted by a counsel. [8]

In the same vein, the obligation to pay the fine provided for in the CJIP with a certified cheque no longer applies.[9]

Contenu similaire

Actualités
27 septembre 2021
Mise à jour de la charte de contrôle de l’Autorité des Marchés Financiers
Cette mise à jour précise les modalités d’exercice des missions de contrôle, les principes de bonne conduite suivis par les personnes en charge d’un contrôle ain...
Actualités
27 septembre 2021
Mise à jour de la charte des enquêtes de l’Autorité des Marchés Financiers
Cette mise à jour précise les modalités d’exercice des missions d'enquête, les principes de bonne conduite suivis par les personnes en charge d’une enquête ainsi...
Podcast
21 avril 2021
Avocat, un métier qui se diversifie
Julia Minkowski, associée Temine, et Stéphane de Navacelle répondent à Antoine Garapon, Secrétaire Général de l’Institut des Hautes Etudes sur la Justice, sur le...
Publication
4 février 2021
Le PNF ouvre moins de dossiers depuis le ralentissement de la pandémie (en anglais)
Julie Zorrilla interrogée sur la performance du Parquet National Financier (PNF) durant ces deux dernières années.
Julie Zorrilla
Associée Navacelle
James Thomas
Journaliste
Analyse
13 janvier 2021
Le Congrès américain adopte l’Anti-Money Laundering Act 2020 renforçant les dispositifs américains de lutte contre...
Julie Zorrilla, Princessa Fouda et Martin Méric mettent en lumière le renforcement de la législation américaine en matière de lutte contre le blanchiment.
Julie Zorrilla
Associée Navacelle
Princessa Fouda
Avocate
Martin Méric
Elève avocat
Analyse
13 janvier 2021
Le Parquet européen : un nouvel acteur clé (en anglais)
Julie Zorrilla, Princessa Fouda et Julia Velho mettent en lumière le Parquet européen (EPPO – European Public Prosecutor’s Office) qui opère depuis le 1er janvier ...
Julie Zorrilla
Associée Navacelle
Princessa Fouda
Avocate
Julia Velho
Elève avocate
Analyse
7 janvier 2021
La Convention Judiciaire d’Intérêt Public (CJIP) et la Comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CR...
Stéphane de Navacelle, Clémentine Duverne et Thomas Lapierre mettent en lumière la Convention Judiciaire d’Intérêt Public (CJIP) et la Comparution sur reconnaissan...
Stéphane de Navacelle
Associé gérant Navacelle
Clémentine Duverne
Associée Navacelle
Thomas Lapierre
Collaborateur Navacelle
Actualités
1 décembre 2016
Conseil de l’Ordre des avocats de Paris
Stéphane de Navacelle élu membre du Conseil de l’Ordre des avocats de Paris.
Analyse
1 août 2015
Libor, Forex and other Financial Scandals
Stéphane de Navacelle co-author of the AIJA National Report.